Bonjour et bonne lecture...

Bonjour et bonne lecture,

Voici quelques réflexions personnelles qui, je l'espère, vous feront réagir et ouvriront encore un peu plus les perspectives de ce projet important pour le futur de notre espace de vie.
La majorité des habitants du centre de Profondeville réprouvent le stationnement anarchique qui y règne. Les trottoirs sont quotidiennement occupés par des véhicules, il suffit de constater leur état !
En soirée cette situation s'accentue encore avec l'affluence de la clientèle Horeca qui ne respecte aucune règle et se montre particulièrement peu respectueuse des habitants. Les entrées privées sont occupées, comme les trottoirs et même devant les portes des habitations on stationne son véhicule sans aucun scrupule. Aujourd'hui, certains riverains ont également adopté cette triste attitude. Outre les nuisances évidentes de circulation, ceci entraîne une augmentation non négligeable du tapage nocturne aussi bien en semaine que le week-end.
Bon nombre d'habitants semblent déplorer cette situation générale qui génère un sentiment de laisser aller et un manque total de convivialité.
Autres points noirs pour la circulation dans le centre, c'est sans conteste la sortie du parking de l'église à l'intersection de la rue Colonel Bourg et de la chaussée de Dinant, sans oublier le « stationnement » spécial « Bancontact » qui occasionne quotidiennement des situations pour le moins gênantes en restant poli !
Le problème de la circulation de transit venant de Rivière qui emprunte la chaussée de Dinant est une réalité, ceci engendre la traversée du centre à des vitesses inadaptées et, chers amis commerçants rassurez-vous, ces conducteurs ne foncent pas pour vous mais pour le Bancontact ou pour éviter un traînard sur la nationale !
Comment remédier à cette problématique en tenant compte des différentes sensibilités, selon que l'on soit habitant, commerçant ou visiteur, piéton ou automobiliste, cycliste ?
Premièrement établir un plan de circulation (voir document PDF annexé), avec une mise à sens unique de certaines voiries ce qui permettrait de réduire l'espace roulant de la chaussée de Dinant à 4 mètres entre la rue du Herdal et la rue Ferme d'en Haut, d'où la possibilité d'augmenter l'espace piétonnier, de revoir les emplacements de stationnement à durée limitée (60 minutes? avec un système intelligent pour éviter les abus ?), les espaces de déchargements pour les commerces. Une voirie à même niveau, mais dans des revêtements différents selon l'usage, serait idéale. Y prévoir, comme le proposait Monsieur Ledoux, un système de « gaine technique » pour les impétrants apporterait une garantie pour la longévité de la qualité du revêtement et de moindres nuisances pour tous travaux ultérieurs. Il y a suffisamment d'architectes pour concevoir ce nouvel espace de notre centre en y intégrant un éclairage, de la végétation, une signalétique, du mobilier urbain qui apporteraient une dimension plus conviviale et un partage plus serein.
Oui au passage du bus et j'ajouterais même un arrêt avant le Carrefour Express près de la fleuriste dans la partie plus large, afin de désservir le bureau de Police et les commerces du centre.
Obliger les véhicules quittant le centre à utiliser le rond-point pour se rendre vers Namur afin de casser la vitesse devant la station de carburants et dissuader encore plus le transit via la chaussée de Dinant.
Toute la zone entre la chaussée de Dinant et la Meuse doit être limitée à une circulation locale, tout le centre de Profondeville doit devenir une zone 30 km/h.
Oui pour une interdiction des véhicules motorisés sur le halage les dimanches et jours fériés, par exemple de 11 à 19 h00, peut-être uniquement du printemps à l'automne. Oui à l'interdiction de stationnement sur le halage !
Oui pour l'adaptation et une règlementation du stationnement, tous les emplacements situés entre la chaussée de Dinant et la rive de Meuse à l'exception du parking de l'église et peut-être devant la maison de la Culture (si cela reste un parking), devraient être destinés aux riverains. Avec un système de carte ? Une carte par habitation sans garage ou zone de parking privé? Tout est envisageable. Le parking à l'arrière du magasin Carrefour, peu utilisé par la clientèle, pourrait être réservé pour les riverains en dehors des heures d'ouverture avec un accès sécurisé.
Oui à l'aménagement du Grayot (parking de l'état) avec quelques emplacements pour les mobilhomes et des facilités (eau, électricité, vidange, toilettes publiques).
Enfin encourager le stationnement le long de la N92 et toutes les possibilités existantes via une signalétique cohérente, des aménagements de sécurisation, avec des cheminements correctement indiqués pour rejoindre le centre (bien éclairés, de bons revêtements entretenus).
Il reste encore d'autres points mais je vais terminer avec une interrogation, en effet si ces différents projets se réalisent, il restera l'épineux problème de (vouloir) faire respecter les interdictions et obligations, mais qui le fera, comment et quand ?
Sans cela le centre de Profondeville n'est pas près de revivre, du moins harmonieusement !

Commentaires

plan circulation

Portrait de claude cortier

D'accord avec tout sauf la circulation du bus dans le centre. La nationale est suffisamment proche pour y créer un arrêt à la hauteur de la rue du Herbal. Dans ce cas la rue du Herbal devrait être ré-asphaltée, mieux éclairée et y limiter la vitesse à 30 ou15km/h (casse vitesse ?)

like0

plan de circulation

Portrait de jean.caeymaex

A première vue d'accord sur le projet, sauf pour la mise à sens unique du rivage à partir de la rue Lonnoy vers le sud. Le seul accès à cette partie du rivage via la rue Lonnoy est impraticable pour un livreur de mazout ou un camion poubelle. De tels véhicules doivent pouvoir accéder au rivage par le sud, en ayant éventuellement été faire demi tour au rond point du pont de Lustin.

like0